Google
Search French pages
  • Search the web
  • Search French pages
Any document
Dorothy Collins from books.google.com
P. Nordon a fait remarquer que c'est sans doute Collins qui a fourni partiellement la source du récit dans The Sign ... qui sont en même temps des critiques , Dorothy L. Sayers et Michael Innes , 29 aient tous deux " fait un Collins " .
Dorothy Collins from books.google.com
EN 1952 , IL ÉPOUSE LA CHANTEUSE MARJORIE CHANDLER , QU'IL REBAPTISE DOROTHY COLLINS , ET DONT IL SERA LE PYGMALIAN . AT HOME WITH My CE a LES GENS RAFFOLENT DE CES NOUVEAUX SONS ! Dorothy and Raymond o 이 10 C PROPULSÉE PAR RAYMOND SUR ...
Dorothy Collins from books.google.com
Mary semblait ne pas y prêter attention; elle était plus animée qu'elle ne l'avait été plus tôt dans la journée, et elle s'adressait à Dorothy Collins en hurlant avec un bel entrain. Harriet se tourna vers Phoebe. « Bon sang!
Dorothy Collins from books.google.com
Raymond a bien travaillé avec elle, maintenant c'est sous le nom de Dorothy Collins qu'elle se produit et sa grâce enfantine fait chavirer les cœurs... dont celui de son mentor. Histoire classique, il tombe éperdument amoureux d'elle.
Dorothy Collins from books.google.com
Winters Show (bien évidemment live) une séquence en couleurs préenregistrée sur bande magnétique (videotape) dans laquelle chantait Dorothy Collins, artiste représentante de Lucky Strike et attachée au Lucky Strike's Your Hit Parade ...
Dorothy Collins from books.google.com
Cool it baby » est devenu un petit classique interprété par les Treniers et Dorothy Collins, une jeune femme fort capable qui nous laisse également une grande version du « Rock me my baby » de Buddy Holly (voir LP Hot Boppin' Girls ...
Dorothy Collins from books.google.com
... et Dorothy Collins a massacré Seven Days de Clyde McPhatter - et même ceux qui vendaient des disques rhythm'n'blues par millions , les Joe Turner , Ruth Brown ou Bo Diddley , ne sont jamais entrés dans les charts pop .
Dorothy Collins from books.google.com
D'après sa secrétaire personnelle, Dorothy Collins, son discours prononcé au PEN Club de Varsovie, suscitant les larmes de l'audience, fait partie des meilleures allocutions de sa vie12. À Cracovie on donna une représentation théâtrale ...
Dorothy Collins from books.google.com
de Raymond Scott et chanté par Dorothy Collins pour en faire « D'où revienstu, Billy Boy ? » qui lui paraît être un tube potentiel. Boris est un cas : tour à tour romancier, pataphysicien, dramaturge, poète, acteur, directeur artistique ...
Dorothy Collins from books.google.com
Chesterton, G.K., « The Bigot », dans Lunacy and Letters, Dorothy Collins (dir.), Londres, Sheed and Ward, 1958, p. 151-153. – « No Such Thing », dans The Man Who Was Orthodox. A Selection from the Uncollected Writings, A.L. Maycock ...